😎 Comment devenir coursier à Vélo ?

Avec l’implantation massive en France dès les années 2013 de nombreuses startups de la FoodTech, notamment Deliveroo, Uber Eats, Stuart, Foodora et bien d’autres, le métier de coursier à vélo s’est rapidement vulgarisé et est maintenant très accessible, même pour un job à mi-temps. Il est ainsi devenu facile d’être livreur à vélo.

Pourquoi devenir coursier à vélo ?

Le travail de coursier à vélo se résume à recevoir des notifications de commandes, récupérer les colis commandés et les transmettre aux différents clients, le plus rapidement possible, et bien entendu en vous déplaçant à vélo. Être livreur à vélo présente de nombreux avantages.

Un intérêt grandissant en France, bon pour votre poche

Si l’on regarde d’un peu plus prêt la carte de l’intérêt pour les sociétés de livraison de repas ou de livraisons simple on peut voir une chose importante. L’intérêt des consommateurs et donc des clients est grandissant, ce qui vous assure du travail pour un moment !

Si l’on creuse un peu en fonction des régions de France, on peut même voir les sociétés qui ont le plus la cote et où vous devez très certainement vous inscrire chez vous. Vous l’aurez bien vue Deliveroo est l’entreprise avec la plus de recherche et Uber Eats le talonne de prêt, vous devriez vous inscrire chez les deux.

On peut apporter à cela un autre point de comparaison, Uber Eats est l’application la plus téléchargée sur le Play Store d’Android et Apple Store au moment où ces lignes sont écrites. Uber Eats devient de plus en plus incontournable chez les consommateurs de plats livrés à la maison.

Vous travaillez à votre rythme

En tant que coursier à vélo, vous exercez comme prestataire de service pour la société de livraison. En d’autres termes, vous êtes votre propre patron, et la société de livraison est un partenaire. Ceci vous donne même la possibilité de travailler pour plusieurs compagnies différentes.

De plus, les horaires de travail sont plutôt flexibles, notamment avec la possibilité d’inscription aux shifts qui vous conviennent, et même de vous y désinscrire. En gros, en étant coursier à vélo, vous travaillez à votre propre rythme, comme et quand vous le voulez.

Les rémunérations et conditions de travail sont avantageuses

Bien que les sociétés de livraison disposent de systèmes de rémunération relativement différents, ils s’accordent au moins sur un point : la méritocratie. Quelle que soit la compagnie de livraison, la rémunération est très avantageuse pour tout coursier régulier et performant. Notez aussi qu’en plus du salaire fixe, il y a de nombreux bonus liés aux horaires, aux conditions météorologiques, aux jours, aux performances, …

Vous êtes payé pour vivre votre passion, le vélo

Être livreur à vélo c’est profiter du vent, du soleil, du magnifique paysage en vous baladant dans votre ville, sur votre vélo. Et cerise sur le gâteau, vous êtes payé pour ça ! Et si en plus le vélo c’est votre passion, vous n’en serez que plus ravi.

Quelle entreprise choisir pour devenir coursier à Vélo ?

Si vous souhaitez devenir coursier à vélo, la toute première étape consiste à choisir l’entreprise pour laquelle vous allez être prestataire de service. Bien que les procédures de ces startups de la FoodTech soient assez similaires, de nombreuses différences subsistent et vous devez prendre le temps de les comparer point par point pour trouver celle qui vous correspond le mieux.

Pour vous aider à y voir clair, vous pouvez regarder notre comparatif des différentes sociétés de livraison comme Deliveroo, Uber Eats, Stuart, Glovo, Foodora etc …

Dans tous les cas, les critères que vous devez absolument prendre en compte sont : la ville d’implantation, la notoriété, le système de rémunération (fréquence, partie fixe, bonus, pourboire, commissions, …), la flexibilité des horaires (disponibilité et possibilité d’inscription aux shifts, possibilité ou facilité d’annulation d’un shift, possibilité de travailler sans être inscrit à un shift, …), le matériel exigé et/ou fourni, les contraintes de sélection, la convivialité, et bien d’autres.

Quelles sont les démarches à effectuer pour commencer à travailler ?

Une fois que vous avez choisi l’entreprise pour laquelle vous souhaitez effectuer des livraisons et démarré le processus d’inscription, il ne vous reste plus qu’à entreprendre les différentes démarches. Ceci passe par l’inscription en ligne sur la plateforme de la société, l’acquisition du statut d’entreprise individuelle et l’acquisition du matériel de base exigé.

Postulez sur le site de la société de livraison

Il vous suffit de déposer votre candidature sur le site de la société de livraison que vous avez choisie. Il s’agit juste de quelques formulaires à remplir en ligne. Si votre candidature est retenue, vous serez contacté quelques jours plus tard pour une session de formation dans les locaux de la société, dans votre ville.

Vous pouvez vous inscrire avant même d’avoir créé votre petite entreprise, il vous sera bien entendu demander par la suite les informations nécessaires pour véritablement commencer.

Créez votre micro-entreprise

Quelle que soit la société de livraison, la toute première condition pour pouvoir exercer en tant que coursier à vélo est d’avoir votre entreprise ou le statut d’entreprise individuelle. Il vous fortement recommandé de créer une micro-entreprise (qui vous donne le statut juridique d’entreprise individuelle), car la procédure est très rapide et très simple. Pour cela, vous n’avez qu’à vous rendre sur le site de l’Etat Guichet-Entreprises.fr et de remplir les différents formulaires.

Assurez-vous de remplir toutes les autres exigences de l’entreprise choisie

Toutes les entreprises de livraison vous exigent aussi d’avoir un vélo en bon état pour pouvoir effectuer les courses, ainsi qu’un smartphone connecté en permanence sur internet pour pouvoir communiquer, recevoir les notifications de commande et vous orienter (grâce au GPS).

Certaines entreprises, comme Uber EATS, vous exigeront aussi un extrait de votre casier judiciaire, ainsi qu’une pièce d’identité valable dans toute l’Union Européenne.

Que vous faut-il pour livrer à vélo ?

Une fois que vous avez été sélectionné comme livreur, vous aurez besoin du matériel adéquat pour bien travailler. Une bonne organisation de votre part sera aussi nécessaire.

Le matériel de base et les accessoires

Le matériel de base, qui est d’ailleurs exigé par toutes les sociétés de livraison est le vélo et le smartphone. VTT, vélo classique, pliant ou pas, avec ou sans assistance électrique, vous pouvez travailler avec le vélo que vous voulez. L’essentiel est juste qu’il soit en bon état. Le smartphone quant à lui doit être connecté en permanence à internet et doit être suffisamment récent pour vous permettre d’installer les différentes applications de travail.

Vous aurez aussi besoin d’accessoires pour améliorer votre confort et vous permettre de travailler plus facilement et en toute sécurité. Vous aurez besoin notamment d’un casque, de gants, d’une veste coupe-vent, d’un support pour smartphone, d’une batterie externe, d’un sac isotherme, des éclairages, ainsi que d’un kit de réparation de vélo.

Bien vous organiser

Une fois que toutes les formalités ont été remplies et que vous disposez de tout l’équipement du coursier parfait, il ne vous reste plus qu’à bien vous organiser pour travailler efficacement. Toutes les sociétés de livraison fonctionnent avec un système de shifts ou créneaux horaires. Choisissez à l’avance les shifts qui vous conviennent le mieux et dont vous êtes sûr de respecter. Ceci vous permettra d’améliorer votre image, d’accroître votre notoriété et donc votre rémunération.

Coursier à Vélo