Livrer en Scooter pour Deliveroo, Uber Eats et compagnie est-il possible ?

Dans leur communication et pour mieux se vendre, Deliveroo, Uber Eats, Foodora, comme toutes les autres entreprises de livraison de plats à domicile, mettent en avant le vélo et son aspect à la fois écolo et pratique.

Pourtant, malgré l’empreinte carbone et bien que cela nécessite normalement des approbations légales préalables, la plupart de ces startups de la FoodTech autorisent indirectement aussi leurs prestataires de service à livrer en scooter, notamment pour des raisons de performances.

Les coursiers motorisés vont plus loin plus vite à l’inverse des vélos qui sont bien plus rapides sur les courtes distances.

Mais alors est-il possible de livrer en scooter en tant que coursier ? Et comment le faire suivant les exigences spécifiques à chaque société, ainsi que celles imposées par la loi ?

Réaliser les démarches pour obtenir la capacité de transport en quelques minutes

Pour faciliter la tâche au futur coursier et surtout éviter toute erreur au plus novice et surtout pour vous éviter une amende en cas de contrôle par la police, nous vous suggérons de passer par le formulaire de hellomybusiness.fr, ils se chargeront pour vous de toutes les démarches et vous éviteront d’éventuels soucis avec l’administration en cas d’erreur.

L’esprit du coursier est-il de livrer à scooter ou vélo ?

Coursier StuartEn raison de son aspect écologique, sa sportivité, sa praticité en ville et ses coûts d’acquisition et d’exploitation relativement bas (par rapport au scooter), le vélo est le moyen de transport par excellence du coursier.

Le vélo est écologique, silencieux et meilleur pour la santé

Il s’agit là du principal argument présenté par toutes les sociétés de livraison de repas à domicile, ce qui attire de nombreux clients soucieux de l’environnement. En effet, n’émettant aucun gaz, aucun bruit, le vélo ne pollue pas. Après la marche à pieds, il s’agit du moyen de locomotion en ville le plus écologique qui puisse exister. De plus, il vous permet en tant que livreur de faire de l’exercice physique et de rester en forme et en bonne santé.

Le vélo est plus pratique en ville que le scooter, notamment dans les embouteillages

Etant plus léger, plus mince et plus maniable que le scooter, le vélo peut très facilement se faufiler dans les embouteillages en ville. Ce qui le rend non seulement plus pratique que le scooter, mais aussi, dans une certaine mesure, plus rapide en ville.

Utiliser le scooter engendre plus de dépenses

Les dépenses liées au scooter sont beaucoup plus importantes que celles du vélo. En effet, le scooter coûte beaucoup plus cher à l’achat, sans compter qu’il nécessite des frais supplémentaires pour l’assurance, l’entretien et le carburant. Comptez au moins 8 euros de dépense par jour pour assurer le carburant de votre scooter et les autres frais pour un coursier.

Toutefois, pourquoi de plus en plus de coursiers se tournent-ils vers le scooter au détriment du vélo ?

Le scooter est un engin motorisé. Du coup, il est moins écologique que le vélo et augmente l’empreinte carbone des repas livrés. Toutefois, avec un scooter, vous n’avez plus besoin de pédaler, et par conséquent vous vous dépensez moins.

Grâce au scooter, comme vous vous fatiguez moins, vous pouvez travailler plus longtemps, effectuer plus de livraisons, et donc gagner plus d’argent. Ainsi, livrer en scooter s’avère plus simple, plus économique et plus rentable sur le long terme que livrer à vélo si vous n’êtes pas sportif.

En l’état qui accepte les livreurs en scooter ?

Coursier en ville scooterEn gros, même s’ils ne le communiquent pas toujours ouvertement, toutes les sociétés de livraison de repas à domicile acceptent et tolèrent les livreurs en scooter. Bien évidemment, chaque société a ses conditions spécifiques et si vous exercez en scooter sans autorisation, les plateformes restent livre de vous exclure.

Livrer en scooter avec Deliveroo

Sur le site de Deliveroo, lorsque vous souhaitez vous inscrire en tant que coursier, vous avez la possibilité de choisir plusieurs modes de transport différents : le vélo, le vélo électrique, ou alors le scooter. Bien que sur la plateforme en ligne de Deliveroo sélectionner le scooter ne soit pas possible pour toutes les villes, vous pouvez tout de même livrer en scooter, avec un accord préalable du géant de la FoodTech.

Livrer en scooter avec Uber Eats

Tel que mentionné sur la plateforme d’inscription en ligne de coursiers Uber Eats, vous avez totalement le droit de livrer en vélo, en moto ou en scooter.

Livrer en scooter avec Stuart

Chez Stuart, vous avez carrément le choix entre un vélo, un scooter ou une voiture. Ainsi, il vous est tout à fait possible de livrer en scooter avec Stuart, et en précisant tout simplement sur la plateforme en ligne, au moment de votre inscription, que vous comptez effectuer vos livraisons avec cet engin motorisé.

Livrer en scooter avec Frichti

Très soucieuse de l’environnement, la startup parisienne Frichti souhaite mener ses activités de la manière la plus écologique possible. C’est la raison pour laquelle tous ses coursiers n’ont le droit d’utiliser qu’un vélo ou alors un scooter électrique pour effectuer les livraisons. Vous l’aurez bien compris, si vous souhaitez livrer en scooter pour le compte de Frichti, votre bolide doit impérativement être électrique !

Livrer en scooter avec Nestor

Enfin, chez Nestor, vous êtes libre livrer avec un vélo ou n’importe quel type de scooter. Vous devez juste préciser votre moyen de locomotion au moment de votre inscription sur la plateforme en ligne de la startup française.

Livrer en scooter avec You2You

Côté You2You l’entreprise à fait le choix de ne prendre que des vélos donc lors de votre inscription il ne vous sera pas possible de livrer en scooter avec You2You.

Attention ! Livrer en Scooter c’est possible mais pas n’importe comment !

Malheureusement, l’autorisation de livrer en scooter octroyé par la société pour laquelle vous êtes prestataire de services ne suffit pas. Pour pouvoir rouler légalement, vous devez impérativement avoir une attestation de capacité de transport et vous devez être inscrit au registre des transporteurs.

Pour éviter tout doute et surtout toute erreur, nous vous recommandons d’adresser la demande sur le formulaire de hellomybusiness.fr, ils effectuent les démarches pour vous et s’assurent que vous soyer en règle pour travailler.

La livraison à vélo et la livraison en scooter ne sont pas soumises à la même règlementation

Valider formation capacité de transportHormis l’aspect écologique qui est plutôt vendeur, les entreprises de livraison de plats à domicile privilégient l’usage du vélo pour ses coursiers parce que la règlementation française est très souple sur ce point.

Avec un vélo, il ne vous faut que le statut d’auto-entrepreneur pour pouvoir circuler légalement avec des marchandises sur votre vélo.

Les scooters étant motorisés, vos déplacements en tant que livreur en scooter relèvent du transport public, qui est très règlementé.

Vous devez avoir une attestation de capacité de transport

Si vous souhaitez livrer en scooter, vous devez tout d’abord suivre une formation d’une quinzaine de jours (d’un coût variant de 900 à 2500 euros), sanctionnée par un examen attestant votre capacité à transporter des marchandises.

Vous devez également être inscrit au registre des transporteurs

Une fois votre capacité de transport obtenue, vous devez inscrire votre micro-entreprise au registre des transporteurs et des loueurs.

Pensez aussi à une assurance pour votre scooter

Si vous souhaitez vous lancer dans le monde des coursiers, vous devez être protégé, car vous n’êtes pas à l’abri d’un accident ou d’un problème de taille. C’est pour cette raison qu’il est judicieux de vous renseigner le plus rapidement possible auprès d’un professionnel afin de jouir au plus vite d’une assurance de qualité, vous pourrez ainsi vous déplacer en scooter dans les meilleures conditions.

  • Le prix reste abordable puisque vous devez prévoir moins de 20 euros par mois à plus suivant les options et vous aurez les meilleures garanties.
  • L’assurance pour scooter est facile à souscrire, vous avez un formulaire à remplir et moins de deux minutes sont suffisantes.
  • Lorsque le devis est obtenu, vous pouvez donner une suite positive et payer directement avec votre carte bancaire votre facture.
  • Vous éditez ensuite la carte verte que vous pouvez imprimer depuis votre espace client.

De ce fait, en moins de 5 minutes, vous pourrez rouler avec votre scooter et réaliser votre première course sans craindre un contrôle de police, car un défaut d’assurance est problématique que ce soit pour les scooters ou les voitures, voire les motos. C’est une protection à ne pas négliger, car vous pourriez être confronté à un accident de la route en tant que professionnel vous vous devez de souscrire à une assurance professionnel pour votre activité de coursier en scooter.

Coursier à Vélo